​La transformation de la sécurité

 

La « Zero Trust » (ne jamais faire confiance, toujours vérifier) pour protéger les données critiques